Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver votre candidat idéal !

Recrutement,

Le retour en force de la Graphologie dans le recrutement.


Portée au pinacle jusque dans les années 2000, cette science du comportement et de la psychologie avait été mise au purgatoire des cabinets de Ressources Humaines à force de critiques des promoteurs de sciences dures défendant auprès de leurs clients tous les avantages du digital et des tests psychométriques pour recruter des perles. Cette époque-là aussi tourne la page, les robots et autres outils logiciels ayant montré leur limite pour saisir toute la finesse et parfois l’ambigüité des personnalités recherchées.


Ce retour en grâce tient à l’avantage décisif de la graphologie : sa neutralité.

L’analyse d’un manuscrit est un outil imparable pour fournir des éléments de compréhension et de balance aux recruteurs qui peuvent être influencés, favorablement ou non, par la qualité d’un entretien et d’un CV.

C’est un livre ouvert sur la personnalité des candidats. Une écriture manuscrite ne triche pas, ne manipule pas, ne discrimine pas.

Pour ceux qui postulent à un poste à responsabilité, c’est une occasion unique de montrer leur vrai visage. Pour ceux qui doivent les choisir, c’est un outil de discernement objectif. Comme un dialogue qui s’opère dans l’ombre…


Ce retour en grâce tient aussi aux évolutions sociétales : grâce au pouvoir de l’image sur les réseaux, les candidats d’aujourd’hui gèrent les entretiens avec brio. Ils savent séduire et développent de vraies techniques pour détourner les pièges tendus, voire pour mentir sur leurs intentions véritables et leurs ambitions. Seront-ils fidèles à leur entreprise ? Auront-t-ils les qualité humaines nécessaires pour intégrer ou diriger une équipe ? Seront-ils assez créatifs ?...

Avec la graphologie, les entreprises et les administrations sont assurées de disposer des signaux faibles, inconscients et profonds de leur personnalité. Puis, je constate de plus en plus que l’écriture manuscrite, au-delà de l’analyse de la personnalité devient en elle-même un critère de sélection puisque de plus en plus de jeunes adultes aujourd’hui se retrouvent en difficultés face à cet exercice.

Elle complète efficacement les tests psychométriques déjà largement utilisés par les ressources humaines, et bien sûr les entretiens individuels.


Comment on constitue un dossier de graphologie pour un recrutement ?

Sachez d’abord que le graphologue n’analyse les lettres de motivations que du carré de sélection final pour un poste de cadre.

Le premier tri a été généralement réalisé en amont par l’agence de recrutement.

J’interviens à ce stade en 3 étapes :

photo Maylis Charbonnier - CERFPA
  • 1 ère étape : Les « scripts » des candidats me sont envoyés par mail. A partir des scans, j’établis un flash professionnel, c’est-à-dire le diagramme des compétences demandées dans la fiche de poste.

Cette étude permet de lever une partie des doutes et des hésitations que peut exprimer le recruteur entre les différents candidats.

  • 2 ème étape : Les originaux des scripts me sont envoyés par courrier.

A partir de ces originaux, j’analyse de manière plus approfondie leurs écritures pour construire une esquisse graphologique. A ce stade, j’étudie la personnalité des candidats sous trois aspects : l’intelligence, l’action et la vie sociale et affective. J’analyse leur sensibilité, je repère leurs compétences douces (les soft skill).

  • 3 ème étape : C'est la restitution avec un dossier de plusieurs pages, finement argumenté, qui détaille par le menu ce que montre l'écriture de la personnalité du candidat, et un entretien téléphonique avec le recruteur.

Si on me le demande, je peux ensuite participer aux derniers entretiens d’embauche.



Croyez-moi, après des années de pratique, je reste subjuguée par l’accointance parfaite entre l’écriture et le « JE » du scripteur qui m’est rapportée par le recruteur, ce alors que je ne rencontre jamais les candidats avant leur analyse graphologique.


Mon conseil pour finir : soyez vrai, dans la parole comme dans le geste.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout